La Manif pour tous à l'assaut du pouvoir
Réflexions sur la vérité en système médiatique
À propos d'un film de Nicolas Vescovacci, Raphael Tresanini et Jean-Christophe Marcot

26 mai 2014. — Sur Canal+, documentaire télévisé sur La Manif pour tous (décrite comme une « nébuleuse radicalisée à l’assaut du pouvoir »), de Nicolas Vescovacci, Raphael Tresanini et Jean-Christophe Marcot, produit par la société KM. Les premiers mots en sont : « Pour Clémence et Arthur, la messe du dimanche, c’est sacré. » C’est-à-dire que la première phrase du documentaire atteste la fracture entre la France d’avant, la France chrétienne (celle de Clémence et Arthur) et celle de nos journalistes, défenseurs de l'actuel régime, qui ne possèdent pas le concept de sacré, pour qui « c’est sacré » signifie « à quoi l’on tient par dessus tout » (« la sieste, c’est sacrée »), et qui ne voient donc pas le ridicule et l’incongruité qu’il y a à utiliser une telle formule à propos d’une cérémonie qui est réellement sacrée, au sens propre du mot, puisque l’eucharistie est... un sacrement.
J’ai regardé avec curiosité ce documenteur en cherchant à comprendre comment c’était fait. Ce n’est pas très brillant, mais c’est, je suppose, efficace pour un spectateur de Canal+, parce que cela fait fond sur ses préjugés. [Lire]


L'opération de lutte contre le sexisme Ce que soulève la jupe
réflexions sur le militantisme en milieu scolaire

Interpelé mercredi 14 mai 2014 par la députée UMP de l'Orne, Véronique Louwagie, lors des questions orales au gouvernement, sur l’invitation adressée aux lycéens des deux sexes de 27 établissements de l’académie de Nantes de venir au lycée en jupe, dans le cadre de l’action de lutte contre le sexisme intitulée Ce que soulève la jupe (action reconduite pour la deuxième année), le ministre de l’Éducation nationale a nié purement et simplement l’existence d’une telle opération et a accusé les militants de la Manif pour tous de manipulation. [Lire]


La censure des caricatures de Plantu
réflexions sur les dessins de cul réalisés par des faux-culs

Au mois de mai 2014, les médias français rendaient compte de la censure d'un dessin de Plantu par les très calotines éditions Bayard. Les Augustins de l'Assomption avaient eu l'idée de publier un ouvrage de l'association Cartooning for Peace, ouvrage coordonné par Jean Plantureux, dit Plantu, fondateur de l'association. S'étant rendu compte que l'ouvrage comportait un vieux dessin de Plantu montrant le pape Benoît XVI sodomisant un enfant de chœur, la maison d'édition catholique eut des regrets. Les 8.000 exemplaires imprimés partirent au pilon. [Lire]


La vente blasphématoire des katsinam à Drouot : réflexions sur l'iconophobie religieuse.

MÉLANGES STIRPOLOGIQUES
Dessouchement — Dévitalisation et extraction de racines

Stirps, stirpis, f, 1 souche, racine.
F. GAFFIOT, DICTIONNAIRE LATIN FRANÇAIS

LA PÉNITENCE DE LA RÉPUBLIQUE DE MONSIEUR NOLAND

LES ÉLECTIONS AU NOMANSLAND
AVRIL-MAI 2012


ARCHIVES
DU RÈGNE DE MONSIEUR NICOLAS, PRÉSIDENT DU MONOMOTAPA

2007-2012

« La France n’est ni un peuple, ni une langue, ni un territoire, ni une religion, c’est un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble. Il n’y a pas de Français de souche, il n’y a qu’une France de métissage. »

Éric Besson, ministre de l'identité nationale, La Courneuve, 6 janvier 2010

« La France est un pays qui est fait d'immigrés. Nous sommes tous des immigrés. D'ailleurs le mot France est un mot qui vient d'Allemagne. »

Jacques Attali, Ce Soir où jamais, 21 septembre 2010

« Ce n'est pas inutile de parler de l'identité français, à condition de ne pas parler de l'héritage chrétien de la France, mais de l'héritage divers de la France. La France, comme vous l'avez rappelé, a beaucoup d'héritages. Elle n’est pas spécialement chrétienne. »

Jacques Attali, BFM TV, 3 mars 2011

« Apprendre La Marseillaise à l'école ? L'absurde le dispute au grotesque. »

Guy Verhofstadt, président du groupe de l'Alliance des démocrates et des libéraux au Parlement européen, ancien premier ministre belge, Le Monde, 11 février 2010

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE DE LA BÊTISE

EUGÉNISME

La Théorie d'une « people »

« Si on se marie entre nous, c'est la dégénérescence. Il y a des régions où il n'y a pas assez de brassages, où il faudrait amener un petit peu de maghrébins, dans certaines régions, où il faudrait, un peu, mélanger, un peu ; on s'en aperçoit dans les concours : les régions frontalières comme l'Est (?) ou l'Espagne (?) où les filles sont plus belles que dans d'autres régions par exemple. »
Geneviève de Fontenay, présidente du Comité Miss France, RTL, 16 février 2010.

HOMINISATION

La Théorie d'une énarque

« Nous sommes tous des Africains. Il y a 3 millions d'années — et cela devrait nous inciter à la fraternité — affirmait Yves Coppens, le découvreur de Lucy en Ethiopie, et Michel Brunet, le découvreur de de Toumaï au Tchad, nos ancêtres. Voilà un magnifique démenti à tous ceux qui considèrent que l'homme noir n'est jamais entré dans l'histoire [vifs applaudissements], puisque nous en descendons tous [applaudissements redoublés]. »

Ségolène Royal, Montpellier, Fête de la fraternité, 18 septembre 2009

NOTE. — L'australopithèque Lucy est le lointain ancêtre de l'homme et n'a bien évidemment rien à voir avec « l'homme noir ». Quant à l'hominin Toumaï, il est l'ancêtre à la fois de l'homme et... du chimpanzé. Toute cette belle période antiraciste de Mme Royal repose sur un rapprochement inconscient entre le noir et le singe, d'où l'idée aberrante que le noir serait notre ancêtre (« nous en descendons tous »). D'autre part, Mme Royal confond préhistoire et histoire.

SOUCHES

Vieilles, elles se rabougrissent

« Je suis pour qu’on fasse France de tout bois. Tout gosse qui est là, élevé par nous, est le bienvenu. Les pays qui vivent entre vieilles souches se rabougrissent. »

Jean-Luc Mélenchon, Le Parisien Dimanche/Aujourd’hui en France Dimanche, 17 janvier 2010

LE SOTTISIER UNIVERSEL

Boîte de Pandore

Elle n'appartient pas à Pandore, mais au ministre de l'immigration.

« La boîte de Pandore d’Éric Besson. » L'Humanité, 4 déc. 2009

Elle ne contient pas les maux de l'humanité, mais des serpents, des odeurs nauséabondes et elle rappelle les heures les plus sombres de notre histoire.

«Le gouvernement a ouvert une boîte de Pandore d’où sortent des serpents. » Edwy Plenel, 3 déc. 2009, Public Sénat.

« Les député-e-s communistes, républicains, du parti de gauche dénoncent solennellement et sans réserve l’organisation d’un tel débat nauséabond. » Marie-Georges Buffet, communiqué, 28 oct. 2009.

« Les gens s'émeuvent : nous voilà revenus aux heures les plus sombres de notre histoire! Discrimination, islamophobie, racisme, xénophobie. » Marc Lefrere, 30 nov. 2009. Médiapart.

Elle contient un ou peut-être plusieurs gendarmes(s), d'où son nom exact de « boîte à pandore ».

« Peut être refermer la boite à pandore, et taire cette mauvaise querelle qui est en train de naître. Peut être est-il urgent de ne pas définir ce que c'est qu'un Français au risque de l'enfermer dans des frontières trop étroites, dans lesquelles il se sentirait lui même emprisonné. » Thierry C., ouvrier, Le Monde, 22 nov. 2009

D'ailleurs, dire que les gens d'ici sont gentils, c'est déjà du nazisme.

« Des phrases m'ont choqué: dire que les Européens sont par nature accueillants. Qu'est-ce que ca veut dire pour les autres peuples. »
« Ces stratégies du bouc émissaire portent leurs fruits et se font sur le terreau de l'intolérance. » Benoît Hamon, porte-parole du PS, réaction à une tribune de M. Nicolas Sarkozy publiée dans Le Monde, 8 déc. 2009

RECTIFICATION, MEULAGE ET ABRASION

« En attendant, dans les faits, certaines rectifications prévues en 1990 semblent être employées par les étudiants sans même en avoir conscience. Selon une étude de Liselotte Biedermann-Pasques, chercheuse au CNRS, la rectification du pluriel des mots composés (un s systématique à la fin du 2e nom), est utilisé par 69,2 % des étudiants de Caen, alors que 88% répondent pourtant ne pas connaître ces simplifications. »

« La réforme de l'orthographe mieux appliquée à l'étranger », Laure Daussy, Le Figaro, 7 janvier 2010

NOTE  — Les « rectifications » de 1990 sont une liste de tolérances orthographiques, en d'autres termes de fautes qui ne sont désormais plus comptées comme des fautes. Ceci explique que les étudiants appliquent les « rectifications » sans même en avoir conscience (ils font des fautes, tout simplement).

ANNALES DU DOUBLETHINK

L'image, c'est la réalité

« Comme aurait dit Jean-Luc Godard, l’image dégradée de la France de Sarkozy, «ce n’est pas juste une image». C’est aussi une réalité telle qu’elle est rapportée jour après jour par la presse étrangère mais aussi par les ONG internationales ou les instances européennes. »
François Sergent, Libération, éditorial, 26 août 2010

NB : Godard a naturellement dit l'exact contraire de ce que lui fait dire M. Sergent (« Ce n'est pas une image juste, c'est juste une image »).

L'Identité c'est la différence ( = <=> ≠ )

« Barack Obama dépasse la notion d'identité telle qu'on l'entend couramment. Il la revendique tout en la subvertissant. Pour lui l'identité est une différence qui fait lien. Une diversité qui fait unité. Loin de la vision peu renseignée qui a parfois cours en France sur le communautarisme supposé anglo-saxon, Obama pose et promeut l'identité comme une ouverture plutôt qu'une clôture. »

Edwy Plenel, France Culture, Lignes de fuite, samedi 22 nov. 2008, 17H55-18H

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE DES IDÉES REÇUES

Pape Benoît XVI.Dire qu'il n'est qu'une pâle imitation de son prédécesseur. Affirmer qu'il est nazi. D'ailleurs, la réintégration de l'évêque Williamson prouve ses sympathies négationnistes et la béatification de Pie XII n'a d'autre but que d'offenser les juifs.

Pape Jean-Paul II. — Déplorer son opposition à l'avortement et à la contraception.

Pape Pie XII. — Prétendre qu'il s'est bien gardé de condamner le nazisme. Soutenir qu'il a gardé le silence sur la shoah.

EXTRAITS DU JOURNAL DE HARRY MORGAN 2017
MASSACRE, DÉNI, HACHIS & ÉPOUVANTE
Les Derniers Jours de Cretinia
[Lire]

EXTRAITS DU JOURNAL DE HARRY MORGAN 2016
MASSACRE, DÉNI, HACHIS & ÉPOUVANTE
Les Derniers Jours de Cretinia
[Lire]

Extraits du journal de Harry Morgan 2015
DÉVASTATION, TUERIE, EFFROI & SIDÉRATION
Aventures dans une théocratie.
La victimerie et la mahomerie. - Blake à Oxford. - Hogarth au British Museum. - On tue les morts. Il vous précède en Galilée. - Les majorités victimes. - Les Tapisseries de Péguy. - Catalyseurs.[Lire]

Aventures dans une théocratie (suite)
Ceux qui vacillent. - le « bien vivre ensemble ». - Via Victoria. - Les saintes de la piazza Sant'Oronzo. - Énormités. - Le pulpème. - Propagande. - Paul Bourget et ses disciples. [lire]

Voyage à Cretinia suivi de Tonnerre sur Cretinia
[Lire]

Extraits du journal de Harry Morgan 2014
CHISTIANICIDE, BELLIGÉRANCE & RAZZIA

Un nègre antisémite. - Our offense-seeking age. - Cinéma britannique. - The Lair of the White Worm de Bram Stoker. - La manifestation du 2 février. - Logique de journaliste. -Internet et la créativité. - À Plombières. - Soixante millions de totalitarismes. - Athéisme. -Doré à Orsay. - La chapelle de la médaille miraculeuse. - Londres et la vallée de la Tamise. - Walpole à Strawberry Hill. - William Hogarth à Chiswick. - William et Evelyn De Morgan. - La lyse de la structure sociale et l'unisabir. Le patrimonial, histoire morte. - Au musée de la vie romantique. - La Vallée aux Loups. - Le diable adore les enfants. - La Mad Pride. - Télé-Terreur. - Une conférence de VigiGender. - La Voie lactée de Buñuel. - Une victoire à la Pyrrhus.
[Lire]
Le vert du lac Trasimène - Les émeutes en France. - Nouveau voyage en Savonie. - Toujours l'unisabir. - Les immolées de Rotherham. La guerre contre le sumac.
[Lire]
Une robinsonnade pour toute l'humanité. - Victoire. - Un autodafé. - le Quattrocento à Paris. - Un accident de douche. - L'arrestation d'un sociologue. - Les romans de Margarine Duras. - L'erreur stratégique et l'erreur de doctrine. - La révolte.
[Lire]

Extraits du journal de Harry Morgan 2013
VIOLENCE SYMBOLIQUE ET PHOBOCRATIE IMAGIÈRE
La manifestation du 13 janvier. - L'accusation d'homophobie. - La manifestation du 24 mars. - Le défilé du 4 mai. - Toujours le mariage gay. - Violences symboliques et imagerie. - La manifestation du 26 mai. - L'école lombarde. - Monuments londoniens.
[Lire]

PETITS ÉDITORIAUX SUR LES SIGNES DES TEMPS
2011-2012
TERRORISME, PANIQUE & PICTORICIDE

Salman Rushdie et les médias ou l'autre fatwa. 28 novembre 2012. — La lecture de Joseph Anton (septembre 2012), les mémoires de Salman Rushdie sur sa clandestinité, me fournit ample matière à réflexion, non tant sur la violence islamique que sur la violence médiatique. Car Rushdie n’a pas moins été victime des médias que de ses coreligionnaires. [Lire]

Le film Innocence of Muslims et les caricatures de Charlie. 30 septembre 2012. — Comme j’ai exprimé ici même mon peu d’estime pour Charlie Hebdo, coupable à mes yeux du seul crime impardonnable pour un journal satirique, qui est d’être un journal bien-pensant, je suis fort aise de noter les récents progrès de l’hebdomadaire. Les dessins du prophète publiés le 19 septembre sont réellement dans la veine « le pape enculant une taupe », pour reprendre le langage de Charb, et par conséquent réellement outrageants pour Mahomet, même s’ils ne font — la nuance est essentielle — que paraphraser les images du film Innocence of Muslims. [Lire]

Une condamnation pour la diffusion du dessin animé Persepolis. 3 mai 2012. — Je n’ai jamais vu le dessin animé Persepolis (2007), de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud, alias Winshluss. J’ai lu la bande dessinée originale de Marjane Satrapi, que je trouve sans grand intérêt. Mais les temps sont révolus où l’on pouvait se contenter de porter sur les récits dessinés un jugement d’ordre esthétique. Violences et persécutions visent nos pauvres petites images, à la faveur des révolutions islamiques qui engloutissent le Proche-Orient et le Maghreb. [Lire]

Le Fernandel nouveau est arrivé. 30 mars 2012. — « La France ne sera plus jamais comme dans les films de Fernandel », avertit Mme Houria Bouteldja [sur son site des Indigènes de la République, le 19 septembre 2009], au détour d’une diatribe antisémite dirigée contre Mme Elisabeth Badinter. [Lire]

Charlie Hebdo est du côté du manche. 28 mars 2012. — Je ne possède pas d’exemplaire de l’édition du Chicago Tribune du 3 novembre 1948, titrant sur la plus énorme bourde de l’histoire de la presse (« Dewey Defeats Truman »), mais je détiens depuis mercredi 21 mars ce qui doit constituer un second best, la une de Charlie Hebdo sur les frappes terroristes de Toulouse et de Montauban. [Lire]

Politique spectrale. 27 mars 2012. — Un spectre hante l’Europe. Il est de type caucasien, il est grand, il a les yeux bleus, un tatouage sur la joue. Sanglé de noir, calme, méthodique, impassible, il distribue la mort. C’est l’ange blond de la mort. Un regard froid, d'une lucidité effrayante. C’est le docteur Mengele, vampire sorti de sa tombe sud-américaine ou, plus vraisemblablement, c’est le nazi de pacotille, tel que l’imagine le cinéma hollywoodien, qui a crevé l’écran et qui vient offusquer le regard de ceux qui ont été témoins des meurtres commis de sang-froid par un monsieur qui, à considérer les choses au grand soleil, et non plus dans la nuit de nos fantasmes, s’avère n’être ni caucasien ni nazi, mais de type nord-africain et de confession musulmane, et qui perpètre ses forfaits au nom de sa religion. [Lire]

L'illettrisme chez les journalistes de presse écrite. 11 février 2012. — « L'écrivain Charles Dickens, sommité littéraire de l'époque et auteur de nombreux succès. » Arnaud Bordas, Le Figaro magazine, 3 septembre 2011. On ne présente plus Charles Dickens aux lecteurs du Figaro Magazine ! Il est une « sommité littéraire de son époque » — mais naturellement complètement oublié aujourd'hui —, et « l'auteur de nombreux succès » — dont les titres ne disent bien entendu plus rien à personne. [Lire]

L'endémie de crétinisme. 7 novembre 2011. — Je visionne sur la Toile l’émission d’un certain Michel Denisot, sur Canal+, le lundi 7 novembre 2011, dont l’invité est Henri Guaino, la plume du président Sarkozy, qui a donc écrit le discours prononcé par celui-ci à Dakar, au Sénégal, le 26 juillet 2007. Guaino y paraphrasait Aimé Césaire, en notant que l’homme africain n’était pas encore entré dans l’Histoire. [Lire]

Les paroles et les actes. 5 novembre 2011. — Je lis les réactions de la presse et de la blogosphère à l’attentat contre Charlie Hebdo, dans la nuit du 2 novembre, réactions fréquemment hostiles au journal, en dépit de la réserve hypocrite sur le « respect de la liberté d’expression », — voire menaçantes (je crois que, dans certains milieux, s’il y avait une tentative de meurtre contre un dessinateur, elle serait immédiatement excusée et justifiée, et, comme il se doit, au nom du respect et de la tolérance) —, ou bien simplement injurieuses. [Lire]

Charlie Hebdo : après le procès, la bombe. 2 novembre 2011. — Il faut, dans ces sortes d’affaires, garder la tête froide. Ce n’est pas la première fois dans l’histoire des violences politiques que le siège d’un journal brûle en France, contrairement à ce que disait Oncle Bernard (Bernard Maris) sur France Culture ce 2 novembre à midi. Les sièges des journaux français sautaient de temps à autres pendant les années 1970. [Lire]

Chapelets et œufs pourris pour le théâtre de la ville. 30 octobre 2011. — Le 29 octobre 2011, rendant compte de manifestations de l’institut Civitas contre une pièce de théâtre qui se joue à Paris, Sul concetto di volto nel figlio di Dio (Sur le concept du visage du fils de Dieu), de Romeo Castellucci, Le Figaro écrit ceci : « Plus d'un millier de fondamentalistes chrétiens ont manifesté ce samedi à Paris contre la "christianophobie" incarnée selon eux par la pièce de théâtre italienne jouée dans la capitale "Sur le concept du visage du fils de Dieu" qu'ils jugent blasphématoire. » [Lire]

JOURNAL PARTICULIER DE L'ANNÉE 2010 SUR LES MAUX ET LES CALAMITÉS DU TEMPS
POLÉMIQUES ANTI-CHRÉTIENNES ET CARICATURES DE MAHOMET
Alexandre Dumas et les noirs. - La mort d'un dissident. - René Girard et la théorie mimétique. - Persécutions anti-chrétiennes et caricatures de Mahomet. - Le jihad contre le dessin de presse. - Un Ku Klux Klan afro-musulman. - Enseignement de l'ignorance et littératures dessinées. - Le français aujourd'hui. - L'étourderie d'un journaliste. - Les attaques contre l'Église. - Calomnies pascales. - Réactions d'internautes. - France 24 et le factoïde. - Annales de la métadiscursivité : la censure de South Park. - Lars Vilks. - Les Dover books. Belzébuth. - Les lotophages. - Livres pour vieilles personnes. - L'assassinat de Mgr Padovese. - Quand la vie réelle ressemble à mes propres écrits satiriques. - Antidotes. - Le New York Times réformateur de la théologie. - Vérité d'une coquille. - Le droit des bandits à n'être pas appelés bandits. - Fin d'été dans ma bibliothèque. - En lisant Buffon. - Les évidences d'une remplaciste. - Serins et perroquets. - Le cas de Molly Norris. - La censure. - L'invasion des profanateurs de sépulture. - Le triomphe des mal-pensants. - Le poumon digital. - Savoir-vivre. - La nouvelle peur des images. - Un fou du volant. - Les cimetières de mots. - L'affaire de Bagdad. - MMX : abolition de l'humour. - Libérez Barrabas ! - La censure du « Je vous salue Marie ». - Sentiment et sentimentalisme. - Pour conclure le Journal sur les maux et les calamités du temps.

TRANSACTIONS DU BUREAU IMPÉRIAL DES CHATS
NOUVELLE EXÉGÈSE DES LIEUX COMMUNS
2010-2011

le racisme n'est pas une opinion, c'est un délit. Le dix novembre 2011, Raymond De Roon, parlementaire néerlandais du Parti pour la Liberté (PVV), membre d'une délégation parlementaire qui devait se rendre en Égypte, apprenait que l’entrée du pays lui était interdite par le ministère des Affaires étrangères égyptien. [Lire]

L'immolation par le feu. Le jeudi 13 octobre 2011, une malheureuse professeur de mathématiques se suicidait dans la cour d'un lycée de Béziers, en enflammant l'essence dont elle s'était aspergée. [Lire]

La mise sous tutelle. Le 17 octobre 2011, le public apprenait sans surprise que Mme Liliane Bettencourt, troisième fortune de France, souffrait d'une forme avancée de la maladie d'Alzheimer et qu'elle était placée sous tutelle. [Lire]

Le niveau monte. Profitant d’un temps paradisiaque, je sors de ma retraite studieuse pour explorer les marchés aux livres de la ville voisine. Mon attention est attirée par La Chanson de Roland (extraits), donnant le texte, la traduction, avec une notice historique et des notes philologiques, par André Cordier, Librairie Larousse, 1935. [Lire]

Les violences interconfessionnelles. Le mardi 8 mars 2011, une foule de coptes qui manifestaient dans le quartier des chiffonniers du Caire, portant des croix de bois et des crucifix, fut accueillie à coups de fusils par plusieurs milliers de salafistes armés jusqu'aux dents. [Lire]

Il ne faut pas stigmatiser. Le morne mois de juillet 2010 fut illuminé par l’un de ces fait-divers pittoresques qui enchantent les médias : l’attaque insurrectionnelle d’un village par des gens du voyage, français au demeurant, et sédentarisés (on apprit par la suite que l’attaque était filmée par les gitans eux-mêmes, l’objectif de l’opération étant de vendre les images aux médias). [Lire]

La course-poursuite. L’expression de « course-poursuite » titille la glande à poncifs des gens de médias parce qu’elle leur permet d’opérer un complet retournement de valeurs, en incriminant le fait a priori banal et rassurant que les policiers courent après les voleurs. [Lire]

TRANSACTIONS DU BUREAU IMPÉRIAL DES CHATS
LES MOTS DES IMBÉCILES

éponyme. - contextualisation. - le rétropédalage. - littéralement et je pèse mes mots.

La Nouvelle iconophobie : les crises imagières
et les limites de la tolérance occidentale.

Livre complet au format pdf.

MÉLANGES PHILOSOPHIQUES ET MORAUX
Écrits gnomiques, ascétiques et hermétiques


MON PETIT LIVRE D'EMBLÈMES
MY LITTLE BOOK OF EMBLEMS

IL N’Y A DE BLASPHÈME QUE CONTRE L’ESPRIT
(Matthieu 12, 32)

Qui blaspheme contre le Christ
Jésus lui-même l’a dégrevé.
Qui blaspheme contre l’Esprit
Rien ne luy sera pardonné.

MON PETIT LIVRE D'EMBLÈMES
MY LITTLE BOOK OF EMBLEMS

TOUT LE MONDE SURVEILLE TOUT LE MONDE

Leurs feints jugemens captieux
Présument de tous l'innocence.
Mais tous font guet de leur mille yeux
Et voyent coupables en puissance.

MON PETIT LIVRE D'EMBLÈMES
MY LITTLE BOOK OF EMBLEMS

NE PAS SE METTRE EN QUATRE

Qui sert autruy à ses despens
Mesconnoit la foiblesse humaine.
Le gain d’un service qu’on rend
C’est la malegrace et la haine.

MON PETIT LIVRE D'EMBLÈMES
MY LITTLE BOOK OF EMBLEMS

COURAGE ET DISCERNEMENT ONT RAISON DES CHIMÈRES

Chimère est forte du mensonge
La vaincront courage et raison.
Il faut pour nous tirer du songe
Un moderne Bellerophon.

MON PETIT LIVRE D'EMBLÈMES
MY LITTLE BOOK OF EMBLEMS

SILENCE !

Quand il est coy rien ne sépare
Du sage le sot ignorant.
Certes son esprit est hagard
Mais il ne dit rien de navrant.

MON PETIT LIVRE D'EMBLÈMES
MY LITTLE BOOK OF EMBLEMS

L'AMOUR DES BÊTES ET DES IMAGES

Les prophanes Mahumétistes
Croyent qu’anges fuyent image et chien.
Mais l’ange est messager du Christ
Il garde estampe, Azor, chrestien.

MON PETIT LIVRE D'EMBLÈMES
MY LITTLE BOOK OF EMBLEMS

NE VOUS TROMPEZ PAS DE TROU
(ADVERSUS NATURAM PECCANTES)

Cestuy-là deposant sa fiente
Adultere un noble vaisseau.
La saincte loi defend qu'on tente
Du mauvais costé un assaut.

MON PETIT LIVRE D'EMBLÈMES
MY LITTLE BOOK OF EMBLEMS

N'ABUSEZ PAS DES RÉGIMES

Telle qui se trouve replete
Estoit ectique au Gravettien.
Folle est la femme qui faict diete
Moins fessue que Saartjie Baartmeun.

MON PETIT LIVRE D'EMBLÈMES
MY LITTLE BOOK OF EMBLEMS

NE PAS TENTER L'IMPOSSIBLE

Il faut en tout raison garder
Et mieux vaut dire : « Rien à foutre »
Qu’inconsidérément tenter
Les figures du kamasoutre.

MON PETIT LIVRE D'EMBLÈMES
MY LITTLE BOOK OF EMBLEMS

NE CASSEZ RIEN

D’aucuns se plaignent de blasphemes
A cause de petis desseins.
Mais de ceulx-là la cause est vaine.
Seul vaut l'edict : « Ne cassez rien. »

LES GRANDES HÉRÉSIES
ÉBIONITES
LES ÉBIONITES NIENT LA DIVINITÉ DE JÉSUS-CHRIST

LES GRANDES HÉRÉSIES
PNEUMATOMAQUES
LES PNEUMATOMAQUES NIENT LA DIVINITÉ DE L'ESPRIT-SAINT

TRANSACTIONS DU BUREAU IMPÉRIAL DES CHATS
PLACARD DU BUREAU IMPÉRIAL DES CHATS

LA UNE DE L'ADAMANTINE
L'ADAMANTINE STRIPOLOGIQUE
L'ADAMANTINE LITTÉRAIRE ET POPULAIRE
L'ADAMANTINE ARTISTIQUE ET MONDAIN
L'ADAMANTINE EN ESTAMPES
L'ADAMANTINE STIRPOLOGIQUE

Stirpologique
Annales littéraires et morales
« Aimez ouvertement et généreusement les lettres et votre nation, et vous pourrez enfin vous connaître les uns les autres. » — Ugo Foscolo